Vous avez une petite ou grande communauté sur les réseaux sociaux? Vous cherchez comment monétiser cet engagement via votre offre de services?

La pièce maîtresse de contenu est, selon moi, la meilleure manière d’y arriver.

Elle consiste en un enseignement de qualité, en lien avec votre expertise, que vous offrirez gratuitement.

Vous devez vous en servir d’un point de vue marketing du bâtisseur: Offrir un contenu de grande valeur que les gens apprécieront, tout en étant aligné sur votre mission de changer les choses et de performer financièrement. Tout le monde y gagne!

La pièce maîtresse de contenu consiste à offrir environ 60 minutes de contenu pertinent sur un sujet de votre choix. Cet enseignement doit permettre à votre audience de retirer des informations privilégiées sur un sujet, tout en apprenant à vous connaître.

Vous devez offrir un contenu qui a de la valeur, de la force : il s’agit non seulement de transmettre de l’information, mais aussi de toucher votre audience droit au cœur.

La puissance de votre offre fera en sorte que vos abonnés voudront continuer d’en apprendre davantage, parce que vous aurez réussi à connecter avec eux par l’entremise de votre pièce maîtresse.

Comment créer une pièce maîtresse de contenu

1.     Tout d’abord, identifiez 3 clés d’enseignement que vous souhaitez transmettre en lien avec votre expertise.

Je vais vous donner un exemple extrêmement simpliste : imaginez que vous offrez une expertise en perte de poids. Pour votre pièce maîtresse de contenu, vous décidez que les 3 clés proposées dans vos 60 minutes d’enseignement seront les suivantes : arrêter de grignoter le soir – faire de l’exercice – boire beaucoup d’eau.

2.     Pour chacune des clés identifiées, mettez à profit une émotion en lien avec la clé. L’idéal est que chaque clé soit rattachée à une histoire bien ficelée ou un fait vécu.

Dans l’exemple proposé, la première clé consiste à arrêter de manger en soirée. Afin de relier votre clé aux émotions de vos clients potentiels, vous pouvez expliquer votre propre histoire : vous étiez en processus de perte de poids, mais vous n’arriviez jamais à respecter votre diète le soir venu. La culpabilité vous rongeait chaque fois que vous mettiez la main dans un sac de chips…

Reliez cette histoire aux émotions que votre audience est susceptible de ressentir! Vous conserverez ainsi plus facilement leur attention. C’est un principe de base du storytelling.

3.     Déterminez un piège qui guette votre audience lorsqu’elle mettra en place l’une des clés.

Reprenons notre exemple de perte de poids.  Arrêter de grignoter le soir est très difficile, même s’il s’agit d’une clé importante dans l’enseignement que vous proposez. Le piège? Que le conjoint ou la conjointe de la personne qui vous écoute ne soit pas investi dans son processus de perte de poids. Ainsi, il/elle va manger le soir et ce sera encore plus difficile de résister.

En gros, vous prévenez à l’avance la personne d’un piège qui la guette, et ainsi elle sera mieux outillée pour réussir.

Les pièges que vous expliquez sont vrais et réalistes… Et c’est ici que la magie opère d’un point de vue marketing : votre expertise répond à ces pièges.

Ainsi, votre enseignement a permis d’offrir des pistes de solutions à votre audience. Vous leur avez offert 3 clés pour répondre à leurs besoins. Vous avez été authentique et vous avez aussi créé un lien de confiance.

Maintenant, votre audience est disposée à recevoir votre offre de service. En fait, comme votre offre est directement reliée à votre pièce maîtresse, vous savez que vous vous adressez à une personne qui a besoin de votre aide.

C’est un merveilleux moyen d’offrir de la valeur, tout en proposant d’aller plus loin. 

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marketing du Bâtisseur?

Atelier gratuit “La Voie du Bâtisseur” ici.

Cédric,

Bâtisseur tout comme vous 😊

défi 7 jours

MAGNÉTISE TON EXPERTISE